AdobeStock_1014602.jpeg

Travailler au Canada

En général, il n’est pas facile d’obtenir un permis de travail au Canada, car les employeurs doivent d’abord prouver qu’il n’y a pas de Canadiens qualifiés qui soient prêts, désireux et aptes à occuper le poste proposé.

 

Le processus de qualification rigoureux est appelé « étude d’impact sur le marché du travail » ou EIMT. L’EIMT fait partie d’un exercice plus vaste dans le cadre duquel les employeurs doivent afficher le poste dans plusieurs sources, remplir une demande, s’acquitter des frais associés puis laisser Service Canada décider si l’embauche de travailleurs étrangers est justifiée.

 

 

Évidemment, plus un emploi est considéré comme attrayant, plus le nombre de candidats canadiens risque d’être élevé. D’un point de vue stratégique, les candidats à l’immigration auraient donc avantage à se concentrer sur les secteurs où les offres d’emploi sont abondantes et où les taux d’emploi et de roulement sont supérieurs à la moyenne.

 

Fait important à noter, certains emplois ne soient pas soumis à l’EIMT, mais ils font partie de l’exception plutôt que de la règle. Pour connaître les exemptions à l’EIMT qui permettent d’obtenir un permis de travail ouvert non limité à un seul employeur, consultez le site web du gouvernement du Canada.

 

 

Les chances d’obtenir la résidence permanente augmentent de façon exponentielle lorsque le candidat a acquis au moins un an d’expérience professionnelle en tant que travailleur étranger temporaire, auprès d’un même employeur.

 

Enfin, il faut également savoir qu’en venant au Canada comme travailleur, vous serez considéré comme faisant partie de la catégorie des immigrants économiques et que vous devrez, pour accéder au statut de résident permanent, prouver que vous maîtrisez la langue française ou anglaise.

 

Améliorer votre anglais ou étudier au Canada dans le cadre d’un programme offrant des permis de travail postdiplôme constitue sans doute les meilleures options pour trouver un emploi ou obtenir un permis de séjour comme immigrant économique.