AdobeStock_282865445_edited.jpg

Programme pilote d’immigration au Canada atlantique

The Atlantic Immigration Pilot Project was created to attract more people to Atlantic Canada. The program is employer-driven and its objective is to match job seekers with employment opportunities in Atlantic Canada.

 

For those obtaining a job offer from overseas, the residency process is accelerated. For most aspiring immigrants, however, getting a job offer from a Canadian company they have never met can be difficult.

 

In principle, a candidate is eligible for residency if they have a high school education, an official English test score, and one-year work experience within the last three years, in the same job description as the job offer.

 

In practice, having the education, language ability, and job experience in the same job code is a difficult combination. Skills may be transferable if they remain in the same NOC levels of A, B, or C, however, the final decision is subjective and up to the discretion of the reviewing officer. NOC D occupations are not eligible for the pilot project and down skilling your experience to find an employment contract is not permitted.

 

Speaking from experience, the Atlantic Immigration Pilot has proven effective at retaining temporary foreign workers already in Canada. By coming into the country as a foreign worker, and transitioning into residency, candidates can avoid cost-prohibitive settlement fees.

 

I recommend that unsuccessful job seekers understand the supply and demand factors of the Canadian labour market.

ATLANTIC

PROVINCES

Choose one to navigate

 

Prince Edward Island

AdobeStock_254527732.jpeg

Le programme pilote a été créé dans le but d’attirer plus d’immigrants dans le Canada atlantique. S’adressant en premier lieu aux employeurs, il vise à assurer l’adéquation entre les demandeurs d’emploi et les besoins de main-d’oeuvre dans le Canada atlantique.

 

Le processus de résidence est accéléré lorsque vous obtenez une offre d’emploi avant d’arriver au Canada. Cependant, pour la plupart des candidats à l’immigration, il peut être difficile d’obtenir une offre d’emploi d’une entreprise canadienne qu’ils n’ont jamais rencontrée.

En principe, pour être admissible à la résidence permanente, le candidat doit détenir un diplôme d’études secondaires, réussir un test de langue approuvé et avoir acquis au moins une année d’expérience professionnelle au cours des trois années précédentes dans un poste comparable.

 

Dans la pratique, il est difficile de réunir les conditions en matière d’études, de compétences linguistiques et d’expérience professionnelle dans un même code d’emploi. Les compétences peuvent être transférables au sein des niveaux A, B ou C de la Classification nationale des professions (CNP), mais la décision finale est laissée à la discrétion de l’agent de contrôle. Les professions de la catégorie D de la CNP ne sont pas admissibles au projet pilote et il n’est pas permis de se déqualifier dans le but d’obtenir un contrat de travail.

 

L’expérience a démontré que le Projet pilote d’immigration au Canada atlantique était efficace pour retenir les travailleurs étrangers temporaires déjà présents au Canada. Venir au pays en tant que travailleur étranger pour ensuite demander le statut de résident permanent permet de réduire sensiblement les frais d’établissement.

 

Je conseille à ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi de se renseigner sur les facteurs qui influencent l’offre et la demande dans le marché du travail canadien.

Nova Scotia

AdobeStock_254527681.jpeg

Le programme pilote a été créé dans le but d’attirer plus d’immigrants dans le Canada atlantique. S’adressant en premier lieu aux employeurs, il vise à assurer l’adéquation entre les demandeurs d’emploi et les besoins de main-d’oeuvre dans le Canada atlantique.

 

Le processus de résidence est accéléré lorsque vous obtenez une offre d’emploi avant d’arriver au Canada. Cependant, pour la plupart des candidats à l’immigration, il peut être difficile d’obtenir une offre d’emploi d’une entreprise canadienne qu’ils n’ont jamais rencontrée.

En principe, pour être admissible à la résidence permanente, le candidat doit détenir un diplôme d’études secondaires, réussir un test de langue approuvé et avoir acquis au moins une année d’expérience professionnelle au cours des trois années précédentes dans un poste comparable.

 

Dans la pratique, il est difficile de réunir les conditions en matière d’études, de compétences linguistiques et d’expérience professionnelle dans un même code d’emploi. Les compétences peuvent être transférables au sein des niveaux A, B ou C de la Classification nationale des professions (CNP), mais la décision finale est laissée à la discrétion de l’agent de contrôle. Les professions de la catégorie D de la CNP ne sont pas admissibles au projet pilote et il n’est pas permis de se déqualifier dans le but d’obtenir un contrat de travail.

 

L’expérience a démontré que le Projet pilote d’immigration au Canada atlantique était efficace pour retenir les travailleurs étrangers temporaires déjà présents au Canada. Venir au pays en tant que travailleur étranger pour ensuite demander le statut de résident permanent permet de réduire sensiblement les frais d’établissement.

 

Je conseille à ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi de se renseigner sur les facteurs qui influencent l’offre et la demande dans le marché du travail canadien.

Newfoundland & Labrador

AdobeStock_294874291.jpeg

Le programme pilote a été créé dans le but d’attirer plus d’immigrants dans le Canada atlantique. S’adressant en premier lieu aux employeurs, il vise à assurer l’adéquation entre les demandeurs d’emploi et les besoins de main-d’oeuvre dans le Canada atlantique.

 

Le processus de résidence est accéléré lorsque vous obtenez une offre d’emploi avant d’arriver au Canada. Cependant, pour la plupart des candidats à l’immigration, il peut être difficile d’obtenir une offre d’emploi d’une entreprise canadienne qu’ils n’ont jamais rencontrée.

En principe, pour être admissible à la résidence permanente, le candidat doit détenir un diplôme d’études secondaires, réussir un test de langue approuvé et avoir acquis au moins une année d’expérience professionnelle au cours des trois années précédentes dans un poste comparable.

 

Dans la pratique, il est difficile de réunir les conditions en matière d’études, de compétences linguistiques et d’expérience professionnelle dans un même code d’emploi. Les compétences peuvent être transférables au sein des niveaux A, B ou C de la Classification nationale des professions (CNP), mais la décision finale est laissée à la discrétion de l’agent de contrôle. Les professions de la catégorie D de la CNP ne sont pas admissibles au projet pilote et il n’est pas permis de se déqualifier dans le but d’obtenir un contrat de travail.

 

L’expérience a démontré que le Projet pilote d’immigration au Canada atlantique était efficace pour retenir les travailleurs étrangers temporaires déjà présents au Canada. Venir au pays en tant que travailleur étranger pour ensuite demander le statut de résident permanent permet de réduire sensiblement les frais d’établissement.

 

Je conseille à ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi de se renseigner sur les facteurs qui influencent l’offre et la demande dans le marché du travail canadien.

New Brunswick

AdobeStock_254527663.jpeg

Le programme pilote a été créé dans le but d’attirer plus d’immigrants dans le Canada atlantique. S’adressant en premier lieu aux employeurs, il vise à assurer l’adéquation entre les demandeurs d’emploi et les besoins de main-d’oeuvre dans le Canada atlantique.

 

Le processus de résidence est accéléré lorsque vous obtenez une offre d’emploi avant d’arriver au Canada. Cependant, pour la plupart des candidats à l’immigration, il peut être difficile d’obtenir une offre d’emploi d’une entreprise canadienne qu’ils n’ont jamais rencontrée.

En principe, pour être admissible à la résidence permanente, le candidat doit détenir un diplôme d’études secondaires, réussir un test de langue approuvé et avoir acquis au moins une année d’expérience professionnelle au cours des trois années précédentes dans un poste comparable.

 

Dans la pratique, il est difficile de réunir les conditions en matière d’études, de compétences linguistiques et d’expérience professionnelle dans un même code d’emploi. Les compétences peuvent être transférables au sein des niveaux A, B ou C de la Classification nationale des professions (CNP), mais la décision finale est laissée à la discrétion de l’agent de contrôle. Les professions de la catégorie D de la CNP ne sont pas admissibles au projet pilote et il n’est pas permis de se déqualifier dans le but d’obtenir un contrat de travail.

 

L’expérience a démontré que le Projet pilote d’immigration au Canada atlantique était efficace pour retenir les travailleurs étrangers temporaires déjà présents au Canada. Venir au pays en tant que travailleur étranger pour ensuite demander le statut de résident permanent permet de réduire sensiblement les frais d’établissement.

 

Je conseille à ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi de se renseigner sur les facteurs qui influencent l’offre et la demande dans le marché du travail canadien.